797877
767574
737271
706968
676665
646362
616059
585756
555453
525150
494847
464544
434241
403938
373635
343332
313029
282726
252423
222120
191817
161514
131211
1098
765
432
1




Licence Creative Commons
 Télécharger en PDF 

 Télécharger en PDF 

Mots clé : Octobre 2018. Violence de la police. Réunion Sánchez et Torra. Impunité. VOX. Joyeux Noël. Rafael Ribó. Rois Mages. Borderlines. No pasaran
   

Hebdomadaire républicain politique/satirique de Catalogne

1 janvier 2019

VIGNETTE 1. Texte: Réalité. Post-réalité.
La Guardia Civil et la police espagnole jurent qu’ils ont été agressés violemment par la population catalane lors des faits d’octobre 2018. Les juges les croient mais nous sommes toujours sans nouvelles de l’opinion de Dieu. Bien, pour ce qu’ils en ont à foutre...
1.- Il y a des gens qui se plaignent de la police: violence, liens avec le trafic de drogues, la sale manie qu’ils ont à violer...avec leur impunité...qui ne ferait pas de même?

VIGNETTE 2. Texte: Carola: Bonjour Quim. Comment ça s’est passé? Quim Torra: Qu’il me laisse continuer un temps, si la droite...
Conclusions importantes dans l’attente de la réunion des Présidents Sánchez et Torra. Les deux maintiennent leur poste de Président dans l’attente d’une décision de VOX.
2.- La routine s’installe. Un travail monstre pour pouvoir se réunir, l’opposition qui gueule, tout le monde attentif au décor et à la fin, décision est prise pour trouver un autre lieu pour faire une nouvelle réunion. C’est un peu le bazar tout ça!

VIGNETTE 3. Texte: Begoña: Pedro, comment ça s’est passé?. Pedro Sánchez: Très démocratique, à l’espagnole. Je te dirais ce qu’il en est au retour…si la droite…
Sánchez n’a pas de bons collègues de parti mais chez lui ils l’aiment beaucoup et ils sont préoccupés par sa chance. Il fêtera Noël à la Moncloa si toutefois VOX ne décide pas le contraire.
3.- Les politiciens devraient faire vœux de chasteté. Ainsi, ils ne feraient pas souffrir leurs familles. Qu’ils s’arrêtent tous et aillent au chômage comme il devrait. Des femmes et des enfants, nous nous en occuperons...

PAGE DEUX
TITRE: JOYEUX, ENCULÉS.

VIGNETTE 4. Texte: ¡No pasaran!
Inés: Pour cette année nouvelle reçoit la visite d’un exorciste qui te libère de Lucifer.

VIGNETTE 5.
M. Casado, le sang du Christ s’est renversé et n’a servi à rien.

VIGNETTE 6. Texte: VOX tu es Grand
La démocratie c’est une culture. S’il vous plaît, faites le nécessaire et allez à l’école.

VIGNETTE 7. Texte: Celui qui encaisse du Bourbon ne fera jamais la révolution.
De l’or, de l’argent, de la myrrhe et, si possible, la fidélité à un peuple fatigué de la monarchie.

VIGNETTE 8. Texte: Carte des ex...
Et Ribó a multiplié les pains et les poissons et les prisonniers en grève de la faim en mangèrent et reçurent une lettre de félicitation des ex-présidents de la Generalitat. Amen.

VIGNETTE 9. Texte: La Catalogne pour nous et le ciel pour les Catalans.
Pour que l’Église se convertisse au christianisme. Priez mes frères.

VIGNETTE 10. Texte:
Pour servir la Patrie, il faut une Patrie, non pas un cimetière. Le comprendrez-vous?

VIGNETTE 11. Texte: Tout le monde à terre, putain!
Que l’enfant Jésus garde son innocence mais qu’il ne la développe pas.

VIGNETTE 12. Texte: Justice.

Rois Mages adorés, portez une boussole à la Justice espagnole.

Paix, amour et prospérité sont les paroles les plus utilisés pour les Noëls notamment sur les devantures des grands magasins. Dans la réalité pure et dure, il n’y a pas de paix, l’amour a changé d’appart et personne n’attend pas la prospérité.
Toutefois, nous ne perdons pas espoir et nous souhaitons nos vœux tout spécialement aux magnats qui font la pluie et le beau temps en Espagne et/ ou en Catalogne. Ça ne servira pas à grand-chose, on le sait, mais pour nous...
Vu l’état des choses en Espagne, on peut comprendre qu’il nous a été difficile de choisir. Il y a tellement de tarés qui n’y rentrent pas. Un des meilleurs exemples est que nous n’avons pas envoyé de carte postale au Ministre Borrell. Il n’y a pas de place pour lui, mais il est certain que l’on ne l’oublie pas.
Nous avons sélectionné trois groupes: les fous, les vindicatifs et les borderline.

Du premier groupe, nous avons choisi Arrimadas (C’s), Casado (PP) et Abascal (VOX) en tant que représentants d’un besoin parano de faire saigner. On leur souhaiterait plein de choses mais comme ils sont incapableS d’écouter, notre unique solution et de demander pour les espagnols et spécialement pour les catalans qu’il y est suffisamment de caches au cas où ils arrivent au pouvoir.

Dans le groupe des vindicatifs, on remarque deux institutions: la police et la justice. En théorie ils doivent défendre la démocratie mais ils font le nécessaire pour retourner à l’époque du servage. On demande leur dissolution mais des sources bien informées nous ont dit qu’il n’était pas nécessaire de perdre du temps. S’il doit y avoir dissolution, ce sera nous autres, le peuple.

Le troisième groupe est plus ambigu. Il y a tellement, de borderline! Des fois, ils font rire, comme l’église et son postulat. Des fois, ils font pleurer, comme la politique catalane et ses éternelles absences. A bien y réfléchir, nous avons décidé... de ne pas décider.
Ceci dit et une fois souhaités tous nos vœux que nous savons inutiles, il ne nous reste plus qu’à féliciter nos lecteurs et espérer que l’année prochaine les choses ne continuent pas de la même manière. Salutations.