177176175
174173172
171170169
168167166
165164163
162161160
159158157
156155154
153152151
150149148
147146145
144143142
141140139
138137136
135134133
132131130
129128127
126125124
123122121
120119118
117116115
114113112
111110109
108107106
105104103
102101100
999897
969594
939291
908988
878685
848382
818079
787776
757473
727170
696867
666564
636261
605958
575655
545352
515049
484746
454443
424140
393837
363534
333231
302928
272625
242322
212019
181716
151413
121110
987
654
321




Licence Creative Commons
 Télécharger en PDF 

 Télécharger en PDF 

Mots clé : République catalane. Statut. Politiciens mafieux. Symboles. Révolution 1936. Diagonal de Barcelone. Président Torra. Raphaël de Casanovas. Défaites de Catalogne. Montserrat. Diada
   

Hebdomadaire républicain politique/satirique de Catalogne

14 septembre 2018

VIGNETTE 1
- « FRAUDE DÉMOCRATIQUE À LA RÉPUBLIQUE CATALANE », « Liberté, Egalité, Fraternité »
Tout d’abord, ce fût Guifré el Pilós, Jaume I, la Vierge de Montserrat puis la mascotte des jeux olympique, Cobi. Nous n’avons même pas de dame pour la République. Nous somme en train de perdre nos symboles et notre honte.

Texte 1. La Catalogne cotise en baisse. Nous n’avons pas l’indépendance et pratiquement pas de statut, la caisse est vide…et le pire : le drapeau catalan devient de plus en plus noir comme la Vierge de Montserrat.

VIGNETTE 2
- Baisse tourisme et augmente l'occupation casernée.
Le syndicat de l’hôtellerie confirme la dégringolade du tourisme culturel à Barcelone.

Texte 2. La seule hausse constatée se résume par l’augmentation des narcotrafiquants, des politiciens mafieux, du tourisme de masse et des policiers espagnols.

VIGNETTE 3
Dans les rues de Catalogne nous pouvons entendre trois langues : l’étranger, le catalan et les cries.

Texte 3. Nous perdons nos symboles !!! La révolution de Juillet 1936 avait acquis la Diagonal de Barcelone. En 2018, les milliers de manifestants prévus vont-ils faire de même ?


Page 2 : UN 11 SEPTEMBRE QUI RESSEMBLE À UN VENDREDI 13

VIGNETTE 4
Nous venons de localiser un citoyen satisfait de la situation catalane : le Président Torra.

VIGNETTE 5
Puigdemont est omniprésent mais où en est notre capacité à faire ce qu’il nous semble… Pas la moindre idée !

VIGNETTE 6
L’allergie du héros Casanovas lui permet d’éviter toutes les cérémonies du dépôt de gerbe du 11 S.

VIGNETTE 7
Privé de drapeau catalan, Junqueras fête la Diada à sa manière, pacifique.

VIGNETTE 8
- « PATHÉTIQUE », « Célébration des échecs », « Aucune initiative », « On n'apprend pas »
Le calendrier des déroutes de la Catalogne durant l’année en cours a battu tous les records. Si nous les fêtons, nous serons en fête toute l’année.

VIGNETTE 9
Une fois bouclé le processus, les Jordi’s cherchent de nouveaux scénaristes pour une fin heureuse.

VIGNETTE 11
Espagne. Sécession de la Catalogne.

VIGNETTE 12
« La Catalogne ne sait pas qu'elle m'aime, elle ne m'apprécie pas et ne sais pas avec qui elle veut habiter. »

Textes 4-5-6-7-9
Fiasco institutionnel de la Diada. Les politiciens catalans n’ont plus d’arguments pour maintenir le feu sacré de l’indépendantisme. Le manque d’arguments n’est pas nouveau. Le pire dans tout ça, c’est qu’ils n’ont plus d’imagination pour renouveler le discours. Les actes officiels sont poussiéreux, ritualistes et vides d’émotion. Quand son président lit son discours et qu’il en est content, il y a quelque-chose qui cloche… Les uniques à rester ferme sont les citoyens catalans, comme d’habitude.

8. Pathétique mais réversible. Si nous sommes optimistes, la situation actuelle de la Catalogne peut vraiment aider le pays. Avant d’ouvrir les ponts à la circulation, même les italiens, on leur fait passer un contrôle de sécurité. Les athlètes s’entraînent sans trêve pour réussir des performances mondiales. Dernièrement, ils castrent les futurs curés dans les séminaires pour éviter de nouveaux drames. N’est-ce donc pas logique que la Catalogne doive subir l’inaptitude de sa classe politique pour, un jour, pouvoir fêter une victoire ?
- Bien sûr que oui !!! Le problème étant de trouver un optimiste.

10-11-12.
Ça a été difficile mais, finalement, le monde commence à se préoccuper du problème catalan. Des articles d’opinion, des jurés belges, allemands, suisses, écossais… des manifestations dans le monde entier. Des journaux comme le New York Times et d’autres d’européens… dans leurs blagues, ils font référence a la relation Espagne-Catalogne et le monde. Comme par hasard, cela se produit justement quand les catalans commencent à oublier leurs revendications. S’ils nous avaient écoutés quand la Catalogne était euphorique, actuellement, les catalans présideraient l’Union Européenne, l’OTAN et l’UNESCO. Voilà à quoi vient d’échapper le monde !!!

PD. Malgré le 11S. Tout reste pareil. Jusqu’à quand ?